Tiam Wills : Nu Disco et House dans tes oreilles

Interview Tiam Wills, artiste Disco et House

Qui est Tiam Wills ?

Tiam Wills est un artiste, producteur et DJ, passionné depuis ses 17 ans. 

Grand Amateur de Nu Disco, de Funk et de House, son champ d’action est large et vaste ! 

En écumant de gros festivals Français, le Lyonnais originaire de Caen a su, au fil des années, se créer une solide réputation derrière les platines.

Et on lui laisse la parole pour que tu apprennes à mieux le découvrir !

Tiam Wills en Musique, ça donne quoi ?

Actuellement je pense que c’est Burnout que j’ai produit pour Furb et qui est sortit le 29 Novembre.

Quel style de musique tu produis?

Je produis pas mal de chose à vrai dire.
 
Principalement, je me concentre sur de la Nu Disco, House, mais j’ai pas mal de projets qui ne sont pas encore sortis qui sonnent Funk, New Wave et des productions pour des rappeurs du Sud-Ouest.

Pourquoi ce nom: Tiam Wills ?

Quand j’avais 17 ans et que j’ai commencé à produire de la Musique Électronique je cherchais un nom et un prénom. 
 
En enregistrant une photo sur mon Sagem My-55,  le correcteur d’orthographe a mis Tiam. Je trouvais ça pas mal et en gribouillant sur mon agenda, j’ai trouvé Wilson, puis Wills.

Qu'est ce qui anime Tiam Wills dans la Musique ?

Ce qui m’anime principalement ce sont les émotions que peuvent procurer la Musique, et la réception du public, que ce soit sur les réseaux comme en live ou en DJ set.

Quelles sont tes ambitions musicales ?

J’ai pour ambition de sortir mon premier album pour l’année prochaine.
 
En sachant que quelques morceaux sont déjà prêts, et d’intensifier les dates pour l’année prochaine.

Quelle a été ta formation ?

Je n’ai aucune formation, j’ai commencé la Musique en apprenant sur le tas avec mon cousin, et mon frère. C’est donc une histoire de famille !

Avec quels professionnels de la Musique as-tu déjà travaillé ?

J’ai déjà travaillé pour La Paris Games Week en 2014, de nombreux Festivals, des clubs parisiens, et dans l’ouest de la France, et on avait fait un partenariat pour financer le Clip de Gold & Glad aussi avec des blogs.

Qui sont les 3 artistes musicaux que tu préfères ?

Dur de répondre, j’ai tellement d’artistes que j’adore et qui m’inspire.. 
 
Là dans l’instant T, je dirais évidemment Oliver (Groupe et producteur Californien de Musique Électronique), Luke Million (Un Australien qui a notamment revisiter la BO de Stranger Things), lui il est trop fort ! 
 
Et Boston Bun, chaque titre c’est une boite de Bonbon, et tu as envie de bouffer toute la boite !

La pire expérienceLive, Dj Set vécue ?

Franchement je n’ai que des bons souvenirs, et c’est toujours un plaisir de mixer et de jouer devant le public. 
 
En y réfléchissant, au début j’ai déjà eu des personnes qui m’ont fait jouer et qui ont du mal à me payer.

La meilleure expérience live, vécue par Tiam Wills ?

Franchement, c’est toujours intense de jouer devant le public, mais mon meilleur souvenir c’était aux Pétarades à Brest (Un Festival Etudiant): premier Live, c’était magique.
 
Au début il y avait une centaine de personnes, et j’ai fini mon live avec 5 000 personnes devant moi ! Autant te dire que j’étais trop heureux.

Quel matériel tu utilises ?

J’ai un macbook, avec Ableton Live, et quelques VST (Arturia Collection, Sylenth One, le Diva etc) Un Roland JUNO Alpha 2 Et Un Rocktron Banshee Talkbox 2

Quel type de salle préfères tu?

Clairement je préfère les Festivals : tu es en plein air, ou au bord d’une forêt, une plage à faire danser les gens, ça c’est le pied ! 
 
(Même si certaines salles de concerts me plaisent beaucoup également)

Qu'est-ce que tu aimes chez ton Public ?

Ce que j’adore, c’est que ce sont des personnes ouvertes en termes de musicalité, et qui sont toujours réceptives à ce que je peux jouer.

Les points forts et points faibles de Tiam Wills ?

Mon point fort, c’est que je suis ultra productif, je dois faire un morceau par semaine (bien que je ne l’ai sorte pas tous, je fais le tri).
 
Mon point faible, c’est que j’ai tendance à faire beaucoup de choses en même temps et donc avoir tendance à partir un peu dans tous les sens !

Comment tu gères ton activité ?

Avec mon travail actuel, j’arrive à coïncider les 2, donc aucun soucis de ce côté-là.

Enfin, rapidement, comment as-tu évolué ?

J’ai commencé à 17 ans, j’en ai 30, donc autant dire qu’il y a eu pas mal de changements. 

On peut dire que je sélectionne plus ce que je sors maintenant, je sais ce que je veux. Je produis désormais pour les autres aussi, ce qui n’était pas le cas avant, et pour ce qui est des soirées ça se développe.

Tiam WillsContacter ou Soutenir Tiam Wills

Si son travail te plaît, n’hésite pas à soutenir Tiam Wills grâce aux réseaux sociaux, c’est important pour les artistes ! 

Aussi, si tu souhaites faire une collaboration, tu trouveras ici différentes manières pour contacter le groupe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *